Comment entretenir son terrarium ?

Vous venez d’avoir ou vous venez de concevoir votre propre terrarium, et vous n’avez pour le moment pas réfléchi à son emplacement ?

Vous ne savez pas comment entretenir votre terrarium ou vous ne trouvez pas le bon équilibre ?
Vous aimeriez connaitre le nom des différentes plantes qui se trouvent dans votre terrarium ?

Nous allons répondre à toutes vos questions en vous donnant plein de petites astuces !

Le terrarium ne demande pas beaucoup d’entretiens, quelques gestes simples suffiront à le maintenir en forme. Bonne nouvelle, non ?

Qu’est-ce qu’un Terrarium ?

Le Terrarium représente un écosystème miniature. Il peut représenter une jungle, un milieu aride, un milieu d’eau douce … Un terrarium est composé généralement d’un contenant en verre à l’intérieur duquel on y trouve différentes plantes qui s’acclimatent ensemble, un substrat adapté, de la décoration et de temps en temps des petits invités surprises. Pas d’inquiétude, c’est signe que l’écosystème fonctionne bien.

Conseil numéro 1 : Comment trouver le bon équilibre pour votre Terrarium ?

Il est important les premières semaines d’observer et de veiller au bon équilibre de votre terrarium.

  • De la condensation devrait se former sur les parois de votre bocal en verre, cela est normal. Il va falloir trouver le bon taux d’humidité.
  • La condensation est trop forte, si vous ne voyez plus vos plantes à l’intérieur du bocal et que de l’eau ruisselle sur les parois. Ouvrez alors votre terrarium durant 24h afin d’évacuer le surplus d’eau. Une fois les 24h passées, vous pourrez de nouveau remettre le bouchon.
  • La condensation doit exister, mais en aucun cas elle ne doit vous empêcher de voir votre terrarium. Si vous rencontrez de nouveau le même problème, vous pouvez répéter l’opération d’ouverture-fermeture jusqu’à retrouver un équilibre constant.
  • Vous n’observez pas de condensation dans votre terrarium, cela n’est pas grave. Il va falloir réguler le taux d’humidité en ajoutant un peu d’eau sur vos plantes, cela représente l’équivalent de 5 cuillères à soupe. Attention, il vaut mieux mettre peu d’eau et en ajouter plutôt que de trop en mettre.

Ces différentes étapes doivent être répétées si vous ne trouvez pas l’équilibre parfait. Une fois que votre écosystème aura trouvé ses marques, vous pourrez admirer son évolution.

Conseil numéro 2 : Quel emplacement idéal pour votre terrarium ?

Votre terrarium doit être placé dans un endroit lumineux, sans lumière directe. Pourquoi ? Car cela pourrait provoquer une surchauffe dans le terrarium et donc brûler les plantes.

Votre terrarium est constitué principalement de plantes tropicales, il a donc besoin d’une température ambiante comprise entre 16°C à 25°C.

Ces différentes règles doivent être adaptées en fonction des saisons.

En été, si le soleil est trop fort, éloignez votre terrarium et mettez-le dans une pièce plus fraîche pour éviter de provoquer un effet serre. Au contraire, si en hiver il fait trop froid, trouvez-lui une place plus éloignée des courants d’air froid !

Conseil numéro 3 : Comment entretenir et arroser votre terrarium ?

  • ARROSAGE : Une fois l’équilibre de l’écosystème trouvé, votre paysage d’intérieur devient autonome. Il vous demandera alors très peu d’arrosage. Arrosez-le deux fois dans l’année pour réguler le taux d’humidité, si besoin. La globalité du travail se fait grâce à la condensation. Attention le plus gros danger pour un terrarium est l’excès d’eau.
  • ENTRETIEN : Vous devez régulièrement nettoyer l’intérieur des parois à l’aide d’un chiffon sec et enlever les feuilles sèches ou pourries de votre terrarium. Si vous ne respectez pas ces gestes d’entretien, vos plantes risquent de pourrir. Vous pouvez aussi réaliser une taille régulière des plantes, si celles-ci poussent trop. Il suffit de pincer la partie que vous voulez retirer et de refermer le terrarium à l’aide du capuchon pour une meilleure cicatrisation.

Ces différentes étapes peuvent être adaptées en fonction de l’équilibre de votre terrarium. Chaque terrarium forme son propre écosystème, ils sont tous différents les uns des autres. Il est donc important d’observer et d’agir quand il est nécessaire pour entretenir et/ou arroser votre terrarium.

Conseil numéro 4 : Quelles plantes sont adaptées au terrarium et où les trouver ?

Dans notre atelier boutique L’Échappée Végétale, nous vous proposons tout au long de l’année une large gamme de micro-plantes. Nous les classons en deux catégories : les plantes vertes et les plantes grasses.

Pourquoi différencier ces deux catégories ?

Si vous possédez un terrarium fermé, privilégiez des plantes vertes, car elles aiment la chaleur et l’humidité. Voici quelques exemples de plantes que vous trouverez dans notre boutique :

  • Hyppoestes
  • Fittonia
  • Begonia feuilles
  • Asparagus
  • Fougère
  • Pilea
  • Chlorophytum

Si vous possédez un terrarium ouvert, choisissez vers des plantes grasses. Vous créerez ainsi un milieu plus aride et chaleureux. Voici quelques plantes grasses que vous pouvez retrouver dans notre boutique.

  • Rhipsalis
  • Echeveria
  • Cactus
  • Kalanchoë feuille
  • Aloë vera
  • Sansevieria
  • Haworthia

Cet article vous a donné envie de créer votre propre terrarium ?

Nous proposons en boutique et sur notre boutique en ligne des kits terrariums.
Et si vous souhaitez être guidé dans la confection de votre terrarium ou partagez un moment ré-créatif avec des amis, collègues, rejoignez-nous dans nos ateliers d’Art Floraux.

L’équipe de L’Échappée Végétale
Atelier fleuriste – 100 cours Gambetta – 69007 Lyon

Retour haut de page